Séné FC - GSI B : 5-3

On ne va pas bouder notre plaisir. Après avoir collectionné les matchs nuls (6 en tout), notre équipe première signe sa deuxième victoire contre la réserve de la GSI Pontivy, quittant par la même occasion la place de lanterne rouge.

Cela n'a pas été facile puisque, malgré un très bon début de match, nous étions menés 3-1 à la mi-temps. Le jeu rapide et construit des jeunes pontiviens nous a fait très mal durant la 1ère demi-heure contre le vent : 4 occasions, 3 buts. Heureusement que Lucas avait eu la bonne idée de placer sa tête sur un bon corner d'Edern pour scorer durant cette 1ère phase.

Ensuite ce fut la révolte, façon "Casa de Papel". Révolte contre les choses établies qui nous portent préjudice depuis le début de la saison, révolte contre l'adversaire qui gagnait du temps dès la reprise, révolte contre ce classement immérité, révolte contre le doute...pour se déchainer par des percussions foudroyantes.

Clément d'abord à droite, frappe sous la barre. Lucas ensuite qui reprenait magistralement un centre de Gildas au deuxième poteau. Clément encore à la conclusion d'un bon centre venu de la droite et Jessy pour finir qui marquait des 40 mètres dans le but vide, libérant tout le monde.

Un geste maladroit et fougueux d'Hugo a refroidi un peu l'ambiance : carton rouge. Mais c'est que le garçon s'imprègne peu à peu de l'esprit du club. Le geste était spectaculaire sans être méchant. L'arbitre a appliqué les consignes : protéger les joueurs sur terrain gras. Dans d'autres circonstances, cela aurait sans doute été un jaune. T'inquiète Hugo, tu reviendras vite. Garde l'esprit.

Les vestiaires ont fêté ce moment dans la joie, en Sinagots. On vous propose clichés et vidéo pour partager cette célébration qui, espérons-le, en appellera d'autres.

Les joueurs sont prêts pour la suite du championnat et pour ce maintien. Les équipes B & C doivent suivre cet exemple pour gravir un échelon. Nos filles et nos vétérans sont performants, les jeunes et le futsal se structurent...

On dédie ce match à notre pote Alex Sorin qui se soigne de sa blessure. Cette victoire lui fera forcément plaisir. On espère te revoir avant la fin de la saison. Y'a encore du boulot et, comme le dit le Président, t'es un super mec.

On verra de quoi 2020 sera fait. Le Séné FC vit encore.

Bonnes fêtes de fin d'année à tous.




2019 - Séné Football Club